• Edouard D

Comment bien gérer sa bankroll dans les paris sportifs en 2022 ?

Dernière mise à jour : 22 avr.


Gagner de l'argent grâce aux paris sportifs sur le long-terme est réservé à une minorité. Pour y parvenir, une connaissance pointue du sport, du monde des paris sportifs et une excellente gestion du risque est nécessaire. Vous découvrirez au travers de cet article l'importance d'une bonne gestion de bankroll et la méthodologie à mettre en place pour y parvenir.



1 - Qu'est ce qu'une bankroll ?


La bankroll est le capital que vous décidez d'allouer aux paris sportifs et qui vous permettra de placer l'ensemble de vos paris. En d'autres termes, c'est la somme d'argent sur laquelle vous allez pouvoir vous appuyer pour gagner de l'argent dans les paris sportifs. Cette somme doit être à 100% destinée à vos paris sportifs et mobilisable dans son ensemble si besoin est. Votre bankroll se doit donc être composée avec de l'argent que vous avez déjà en votre possession et dont vous n'aurez pas besoin dans votre vie quotidienne.

2 - Pourquoi utiliser une bankroll dans les paris sportifs ?


L'erreur classique que font les débutants est de placer des paris de temps à autres avec des sommes d'argent aléatoires - 5€, 10 €, 50 €, 100 €,.. - sans vraiment se soucier du risque encouru et des pertes accumulées au fil du temps. Dans la plupart des cas, c'est la méthode parfaite... pour être perdant sur le long terme !

La mise en place d'une bankroll paris sportifs et sa bonne gestion permet au contraire de minimiser le risque encouru afin de gagner de l'argent sur le long terme. Comme évoqué dans un article précédent, pour être gagnant dans les paris sportifs vous devez avoir une vision long terme et avoir comme objectif de faire fructifier votre bankroll petit à petit.


Alors non, avec la mise en place d'une bonne gestion de bankroll, vous n'allez jamais tripler votre capital en un jour sur un coup de chance. Au contraire, vous allez protéger votre capital de départ et le faire augmenter au fur et à mesure en minimisant le risque encouru.



3 - Diviser sa bankroll en 100 unités


Diviser sa bankroll par 100 pour disposer de 100 unités est une technique très courante parmi les parieurs confirmés. Ainsi, chaque unité représente 1 % du montant de la bankroll. En misant 1 unité à chaque pari, le parieur met en jeu 1 % du total de son capital de départ (bankroll). Avec cette approche, il lui faudrait accumuler 100 paris perdants de suite pour perdre l'ensemble de son capital, ce qui est hautement improbable. Et surtout s'il parie sur une discipline sportive dont il est expert ou s'il suit des tipsters de confiance.


Bien entendu, il est tout à fait possible de diviser sa bankroll paris sportif par un nombre différent en fonction de son profil. La règle à appliquer selon nous est la suivante : plus le montant de votre bankroll est élevé, plus il est recommandé de diviser votre bankroll par un nombre élevé. Ainsi, vous diminuez le risque encouru à chaque pari en termes de pourcentage de bankroll. Si votre bankroll de départ est peu élevée, vous pouvez au contraire la diviser par un nombre plus faible. En cas de succès dans vos paris, vous parviendrez à faire grandir le montant de votre bankroll plus rapidement. Néanmoins, vous exposez par la même occasion a des pertes plus importantes (en termes de % de bankroll).


Exemple Scénario 1 - Votre bankroll paris sportifs de départ est de 10 000 €.

  • Vous divisez votre bankroll par 100 pour obtenir 100 unités. Ainsi, la valeur de chaque unité correspond à 1 % de votre bankroll, soit 100 € (10 000 € / 100 = 100 €).

  • En misant/risquant 1 unité à chaque pari et en accumulant 50 unités de profit (gains de vos paris gagnants moins les pertes) en fin de saison, vous aurez généré un bénéfice de 5 000 € (50 unités * 100 € = 5 000 €).

  • Votre bankroll pour la saison suivante sera de 15 000 €, soit une augmentation de 50 % par rapport à votre capital de départ.


Scénario 2 - Votre bankroll de départ est de 20 000 €.


  • Vous divisez votre bankroll par 150 pour obtenir 150 unités. Ainsi, la valeur de chaque unité correspond à 0,67 % de votre bankroll, soit 133.33 € (20 000 € / 150 = 133.33 €).

  • En misant/risquant 1 unité sur chaque pari et en accumulant 50 unités de profit en fin de saison, vous aurez généré un bénéfice de 6 667 € (50 unités * 133.33 € = 6 667 €).

  • Votre bankroll pour la saison suivante sera de 26 667 €, soit une augmentation de 33,33 % par rapport à votre capital de départ. Le % d'augmentation de votre bankroll est moindre que dans les scénarios 1 & 3, mais vous avez minimisé le risque de voir fondre votre capital de départ (bankroll).


Scénario 3 - Votre bankroll de départ est de 3 000 €.


  • Vous divisez votre bankroll par 50 pour obtenir 50 unités. Ainsi, la valeur de chaque unité correspond à 2 % de votre bankroll, soit 60 € (3 000 € / 50 = 60 €).

  • En misant/risquant 1 unité sur chaque pari et en accumulant 50 unités de profit en fin de saison, vous aurez généré un bénéfice de 3 000 € (50 unités * 60 € = 3 000 €). Votre bankroll pour la saison suivante sera de 6 000 €, soit une augmentation de 100 % par rapport à votre capital de départ. Le % d'augmentation de votre bankroll est supérieur aux scénarios 1 & 2, mais vous avez pris un risque plus élevé de voir fondre votre capital de départ (bankroll).


Comme règle de base pour la gestion de bankroll, nous préconisons de la diviser par 100, ce qui vous permettra de parier avec 100 unités. Nous préconisons également de ne jamais miser plus de 2% de sa bankroll par pari.

4 - Jouer des mises fixes ou des mises variables ?


Dois-je parier avec des mises fixes ou avec des mises dont le montant est variable ? C'est la question que se sont posés l'ensemble des parieurs, même professionnels... et la réponse varie en fonction de la tolérance au risque de chacun.


Nous recommandons aux parieurs les moins expérimentés de miser un montant fixe, en d'autres termes de toujours parier la même somme à chaque pari. Néanmoins, dans certains cas il est préférable d'ajuster le nombre d'unités misées à chaque pari en fonction de divers facteurs. La meilleure manière d'illustrer nos propos est de partager avec vous un exemple concret que nous mettons en place pour la bonne gestion de notre bankroll.


- Gestion bankroll paris sportifs par comparateurbonus.com :


  • Nombre d'unités de départ de notre bankroll : 100 unités soit 1 % de notre capital de départ

  • Paris personnels : nous misons 1 unité à chaque pari, soit 1 % de notre capital de départ.

  • Tipster 1 : notre tipster 1 joue en moyenne des cotes entre 1.50 et 2.00. Il a un max drawdown de 10 unités ( = nombre max d'unités en négatif en cours de saison) au cours des saisons passées et mise en moyenne 2 unités par pari engagé. Dans ce cas-là, nous allouons 1 unité de notre capital à chaque unité que ce tipster préconise d'engager à chaque pari, soit 1 % de notre capital. Concrètement, 1 unité préconisé par le tipster = 1 unité de notre bankroll pariée

  • Tipster 2 : notre tipster 2 joue en moyenne des cotes entre 1.50 et 2.00. Il a un max drawdown de 20 unités ( = nombre max d'unités en négatif en cours de saison) au cours des saisons passées et mise entre 1 et 4 unités selon le pari engagé. Dans ce cas-là, nous allouons 0,5 unité de notre capital à chaque unité que ce tipster préconise d'engager à chaque pari, soit 0,5 % de notre capital. Concrètement, 1 unité préconisé par le tipster = 0,5 unité de notre bankroll pariée

  • Tipster 3 : notre tipster 3 joue en moyenne des cotes entre 3.00 et 6.00. Il a un max drawdown de 30 unités ( = nombre max d'unités en négatif en cours de saison) au cours des saisons passées et mise entre 1 et 3 unités selon le pari engagé. Dans ce cas-là, nous allouons 0,25 unité de notre capital à chaque unité que ce tipster préconise d'engager à chaque pari, soit 0,25 % de notre capital. Concrètement, 1 unité préconisé par le tipster = 0,25 unité de notre bankroll pariée


5 - L'ensemble du montant de votre bankroll doit être mobilisable

En cas de série(s) négative(s), vous devez être en mesure d'engager le montant total de votre bankroll, soit 100 % de votre capital de départ. Alors soyons clairs, en mettant en place une gestion stricte de votre bankroll et en suivant des tipsters sérieux, il y a 99 % de chances de ne JAMAIS se retrouver dans cette situation.


Néanmoins, vous devez être mentalement et financièrement capable de mettre à disposition 100 % de votre capital en cas de "bad run" de votre part ou de la part de plusieurs de vos tipsters simultanément. Dans le cas contraire, vous risquez d'accumuler les pertes lors des moments faibles et de ne plus avoir la capacité mentale ou financière de continuer à parier lorsque vos tipsters (ou vous même) se remettront à engranger les unités.


La variance (les hauts et les bas) fait partie intégrante des paris sportifs et vous devez être mentalement prêt à la gérer.


En terme de bankroll, pour faire face au pire des scénarios, vous devez vous assurer que le max drawdown cumulé de chacun de vos tipsters ne soit pas supérieur aux nombres d'unités de départ de votre bankroll.


Ce scénario est hautement improbable car généralement les gains et les pertes de vos différents tipsters se compensent en tout au long de la saison. Néanmoins, vous vous devez d'être préparé, au cas où... Continuons avec l'exemple de gestion de bankroll commencé plus haut.


- Gestion bankroll paris sportif par comparateurbonus.com


  • Nombre d'unité de départ de notre bankroll : 100 unités soit 1 % de notre capital de départ.

  • Paris personnels : 1 unité pour chaque pari, soit 1 % de notre capital de départ. Lors des saisons précédentes, notre maximum drawdown a été au pire de 6 unités en négatif. Concrètement, en cours de saison nous avons dans le pire des cas accumulé 6 unités de perte (que nous avons regagnées après) avec nos propres paris.

  • Tipster 1 : nous misons 1 unité à chaque pari, soit 1 % de notre capital de départ. Lors des 5 saisons précédentes, son maximum drawdown a été au pire de 10 unités en négatif, soit l'équivalent de 10 unités de notre bankroll personnelle.

  • Tipster 2 : nous misons 0,5 unité à chaque pari, soit 0,5 % de notre capital de départ. Lors des 5 saisons précédentes, son maximum drawdown a été au pire de 20 unités en négatif, soit l'équivalent de 10 unités de notre bankroll personnelle (20 unités préconisées par le tipster / 0,5 unité de notre bankroll = 10 unités de notre bankroll).

  • Tipster 3 : nous misons 0,25 unité à chaque pari, soit 0,25 % de notre capital de départ. Lors des 5 saisons précédentes, son maximum drawdown a été au pire de 30 unités en négatif, soit l'équivalent de 7,5 unités de notre bankroll personnelle (30 unités préconisées par le tipster / 0,25 unité de notre bankroll = 7,5 unités de notre bankroll).

  • Max drawdown cumulé : le max drowdawn cumulé est de 34,5 unités (6 + 10 + 10 + 7,5). En se référant aux performances des 5 dernières années, dans le pire des cas nous risquons d'accumuler - 34,5 unités de perte en cours de saison, si nous même et nos tipsters enchainons des séries de paris perdants au même moment de la saison. Dans cet exemple, notre gestion de bankroll est appropriée car dans le pire des scénarios nous avons toujours de l'argent à disposition pour continuer à parier et pour regagner les unités perdues en cours de route. Et c'est exactement ce qui s'est passé lors des saisons précédentes, pour au final finir en positif en fin d'exercice.

6 - Combien d'unités peut-on espérer gagner en fin de saison ?

La réponse à cette question est évidement cruciale et dépend bien entendu de vos performances personnelles, de celles de vos tipsters, ainsi que du nombre de tipsters que vous suivez.


En tout état de cause, nous vous recommandons de toujours adopter une gestion de bankroll paris sportifs prudente et de ne jamais engagé plus de 2 % de votre bankroll de départ sur un pari. En appliquant ce principe, il est raisonnable d'espérer des gains entre 10 et 30 unités par tipster par saison sportive.


Pour effectuer le suivi de vos performances et de celles de vos tipsters, nous vous recommandons de créer un fichier Excel ou d'utiliser un outil comme Bet Analytix. Vous devez en permanence suivre l'évolution de votre bankroll paris sportifs.



Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir gratuitement l'ensemble de nos conseils en matière de paris sportifs ainsi que nos pronostics en cliquant ici



Découvrez notre classement 2022 des meilleurs sites de paris sportifs en France


0 commentaire